Bienvenue en Forêt Noire

La Forêt Noire a depuis toujours attiré ma curiosité, je l’imaginais avec des forêts à perte de vue, des paysages grandioses, des habitants sympathiques et accueillants.
Résultat : c’était juste, la Forêt Noire est magnifique !

Pour l’explorer, nous avions décider de faire un road trip, mais pas avec n’importe quel moyen. Nous voulions quelque chose d’original, c’est là que nous somme tombés, grâce à un site de location de camping-car, sur un van Volkswagen Combi T3 de 1988 et avec presque 600 000 km au compteur. Un voyage dans le temps s’annonce.

Car oui, à part la nouvelle peinture et trois changements de moteur, ce van est resté tel quel, pas de direction assistée, pas d’insonorisation et un refroidissement du moteur « à l’ancienne » qui nous oblige à nous arrêter souvent pour éviter la surchauffe.
Vous l’avez compris, ce van, c’est un moteur, quatre roues et des freins, sans aucune assistance.

Justement, il est là tout le charme de ce voyage. Dans un monde où tout est assisté, cela fait du bien de connaître ce type d’environnement, il nous apprend à être patient, prendre le temps d’apprécier le moment présent. C’était une très bonne expérience.

Nous avions loué ce joli T3 pour une semaine. Le plan ? C’est de rejoindre la Forêt Noire en passant par quelques lieux qui ont attiré notre curiosité comme le pont suspendu de Geierlay ou le Château d’Eltz (Je vous en parlerai dans un article prochainement).
Puis une fois arrivés en Forêt Noire, nous nous laisserons guidés par les découvertes, ceci est l’avantage du van, nous pouvons dormir là où nous le voulons et s’adapter à nos envies.

D’ailleurs, en parlant du Van, nous avons utilisé l’application Caramaps pour trouver des parking où dormir. Cette application s’est révélée très utile car elle est assez intuitive et nous trouvions très vite des endroits où passer la nuit avec notre van.
Les emplacements peuvent être gratuits comme payants, mais nous n’avons jamais dépassé les 10€ de parking, même quand nous n’avions pas d’autre choix.

Nous commençons notre entrée dans la Forêt Noire par le Sentier des Cimes (Baumwipfelpfad en allemand).
Ce parc fait traverser la forêt au moyen de passerelles à hauteur des arbres, ce qui donne un autre point de vue. Ces passerelles nous emmènent jusqu’à une immense structure qui, une fois tout en haut, nous donne une vue magnifique sur l’étendue de la Forêt Noire.

Pour redescendre, vous pouvez tout simplement utiliser ce toboggan géant.

Pour la prochaine étape, nous nous dirigeons vers le lac Ellbach (Ellbachsee en allemand) où nous le verrons depuis la Aussichtsplattform.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :