La Réunion : l’île intense

Une des îles que je voulais absolument visiter un jour était l’île de la Réunion, c’est chose faite à présent.
L’île intense, tel est son surnom, elle le porte bien et elle a eu plusieurs fois l’occasion de me le prouver.

Nous commençons le voyage par la côte est et le cirque de Salazie, une zone de l’île où il y pleut souvent, les nuages sont souvent là également comme vous pouvez le voir sur les photos de cet article. Mais cela ne retire en rien le charme des endroits que l’on visite à l’exemple de la Cascade Blanche ci-dessous.

L’exploration, même sous la pluie vaut vraiment la peine. Au bout des quelques heures de marches, on peut tomber sur des merveilles de la nature.

Et grâce au drone, nous pouvons prendre de la hauteur. Par exemple ici avec le Bassin Cerise.

Ou bien sur la Vallée de Takamaka. Elle s’est créée et creusée dans les anciennes laves du Piton des Neiges par la pluie incessante. En effet, ici, le climat se caractérise par un climat de type tropical et il pleut beaucoup, c’est même un des endroits où il pleut le plus au monde, on comptabilise 6 à 7 mètres de pluie par an, ce qui participe fortement à son érosion et à la création de nombreux bassins, cascades et chutes d’eau. Toute cette eau sert à la production d’électricité grâce à deux barrages hydroélectriques.

Nous nous dirigeons à présent vers la cascade du Voile de la Mariée. La légende raconte :

Il y a bien lontemps, un homme riche tomba amoureux d’une jeune fille issue d’un milieu modeste. Le père de cette dernière s’opposa à toute relation entre les deux amoureux. Bravant son interdiction, ils décidèrent de se marier. Fou de rage en apprenant cette union, le père de la mariée s’introduisit dans l’église où se déroulait la cérémonie. Muni d’un sabre, il voulait tuer ce gendre inacceptable. Les époux s’enfuirent, mais la jeune mariée glissa et tomba de la montagne. Son voile dit-on se serait accroché le long de la paroi et aurait donné ce nom à la cascade. – reunion.fr

Cette cascade est constituée de plusieurs séries de chutes que vous pouvez observer depuis la route menant de Salazie à Hell-Bourg.

Au moment où j’ai pris ces photos, on pouvait aller plus ou moins facilement au pied de la cascade. Malheureusement, à cause de glissements de terrains, la randonnée est à présent fermée.

Pour finir cet article, direction Hell-Bourg, ce village, situé dans le Cirque de Salazie, est classé parmi les plus beaux villages de France. Même par temps de pluie, on trouve un certain charme à ce village, connu autrefois pour ses sources thermales autour desquelles les habitations se sont construites.

D’ailleurs on y trouve de belles battisses du XIXème siècle qui ont été construites par les planteurs et les commerçants de Hell-Bourg.

Avec le temps, le débit, déjà faible, de la source thermale s’amoindrit, sa température et sa minéralisation aussi. Ce qui entraîne une perte d’intérêt des visiteurs. Enfin, le cyclone tropical de 1948 donne un terme définitif à la station thermale, il n’en reste plus que des ruines à présent.

Le village de Hell-Bourg est connu aussi pour son cimetière paysager très fleuri.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :