C’est parti pour la Jordanie !

Nouvelle destination !⠀
Nous partons à présent en Jordanie, un pays riche en Histoire, sympathique, qui nous accueille à bras ouvert grâce aux Jordaniens qui sont très chaleureux.⠀
Il s’agit d’un havre de paix dans une zone du monde instable.⠀
Nous sommes partis début mars 2020, tout juste au moment où la crise du Covid-19 a commencé à faire grand bruit en France, d’ailleurs nous sommes revenus juste avant le confinement et la fermeture des frontières jordaniennes.

Bref, concentrons nous sur le voyage et laissons de côté ce virus…

La première étape de notre voyage est le désert du Wadi Rum. Après notre arrivée à Aqaba et une nuit dans cette ville, nous avons réussi à atteindre l’entrée du désert grâce à deux auto-stop. En effet, le premier accepte de nous déposer en dehors de la ville sur un grand axe bien fréquenté, puis, à partir de cet axe, un couple nous emmène directement à l’entrée du Wadi Rum. Et ce, en même pas cinq minutes d’attente pour chacun.

C’est aux portes du Wadi Rum, que nous rencontrons Sami et Ali, deux frères bédouins qui ont accepté de nous faire découvrir leur désert et leur campement après une petite négociation. Oui, ici, tout se négocie.

D’ailleurs, si vous prévoyez de visiter la Jordanie un jour, négociez tout, vous allez faire de belles économies !

Dans notre négociation, il y avait la visite en pick-up des endroits les plus beaux du Wadi-Rum, le dîner traditionnel avec les bédouins et les autres voyageurs, et une nuit dans le campement. D’ailleurs, cette soirée a été riche en conversations et en rencontres, l’une des meilleures soirées du voyage.

Quand on arrive ici, on se rend compte du vaste territoire que représente ce désert, il ne demande qu’une chose, c’est d’être exploré. Ce qui va être chose faite, puisque nous allons, sans l’avoir prévu, rester 3 jours ici.

Jabal Khazali

L’un des sites remarquables est le Jabal Khazali (Jabal signifie « montagne » en arabe).

Cette fissure de 100 mètres de long dans la montagne a été très importante pour les habitants qui ont occupé le désert du Wadi Rum. Ici, ils collectaient l’eau depuis l’antiquité, tous les occupants ont laissé des dessins rupestres et des inscriptions nabatéennes, kufiques et talmudiques.⠀
Ce lieu est extraordinaire, l’explorer, c’est remonter dans le temps et découvrir les anciennes inscriptions qui datent de l’antiquité jusqu’à l’ère arabe.

Puis, nous continuons la visite du désert dans les différents canyons, ici, on se sent vraiment petit.

Le soleil se couche sur le désert et sur cette première journée. Nous avons été impressionnés par la richesse des paysages, tous aussi impressionnants les uns que les autres.⠀
Mais nous n’avions pas eu la liberté que nous voulions avec le pick-up et le guide. Nous avons trouvé les endroits trop touristiques malheureusement… Nous voulions le vrai désert, la liberté, ce que nous allons faire suite à une autre négociation avec Sami et Ali.

Nouvelle journée dans le Wadi Rum, après avoir assisté au lever du soleil, un nouveau défi nous attend. Nous nous sommes arrangés avec les bédouins pour nous déposer quelque part dans le désert blanc, près de l’Arabie Saoudite. Le but : rentrer seuls et faire un trekking aventureux et hasardeux pour découvrir le vrai désert sans suivre bêtement le guide.

La suite dans le prochain article.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :