Et si vous perdiez toutes vos photos pendant votre voyage ?

Vous vous êtes déjà demandé quel est le comble pour un voyageur ? Moi oui, c’est de perdre toutes ses photos et vidéos avant de rentrer de voyage.

J’ouvre une nouvelle catégorie sur le blog. Elle concernera mon équipement principal que j’emmène avec moi en voyage.

Je me suis souvent posé la question sur la sauvegarde de mes photos et vidéos en voyage, surtout quand celui-ci dure plusieurs semaines. En effet, jusqu’à présent, je gardais toutes mes photos sur la carte mémoire de mon appareil photo, GoPro ou drone, je n’avais aucun moyen de faire une double sauvegarde une fois la journée terminée, puisque je n’emmène jamais mon ordinateur avec moi.

Il faut savoir que c’est le plus mauvais exemple à suivre. Qu’arrivera-t-il si je perds mon appareil ? Surtout pour le drone, la carte mémoire reste toujours dedans et à chaque vol, il emporte tous les enregistrements avec lui, en cas de crash, tout est perdu ! De même pour la GoPro et l’appareil photo… A chaque sortie, je risquais de tout perdre.

Fort heureusement, cela ne m’est jamais arrivé, mais mieux vaut prévenir que de s’en vouloir plus tard.

En rentrant de mon dernier road trip en Corse, je me suis mis à la recherche du meilleur moyen de sauvegarder mes données en voyage sans m’encombrer d’un ordinateur qui va ajouter des kilos en plus dans le sac.

Le disque dur autonome

Ma première idée était d’avoir un disque dur SSD autonome qui possède sa propre batterie et un lecteur de carte mémoire. A la fin de la journée, on prend chaque carte mémoire, on appuie sur un bouton et une copie de la carte mémoire se fait automatiquement. C’est trop beau, et ça existe.

D’abord, qu’est-ce qu’un SSD (Solid State Drive) ? Contrairement à un disque dur traditionnel, il est dépourvu de partie mécanique, il n’a pas plateau ni de tête de lecture, cela le rend moins sensible aux chocs et il est plus rapide.

Il s’agit du disque My Passport Wireless SSD par Western Digital :

Ce disque présente tout ce que je demande, il est autonome avec sa batterie (10h d’autonomie), possède un port USB, un lecteur de carte SD et il a le Wifi. On peut même recharger nos appareils puisque il fait aussi batterie externe.

La fonction Wifi peut être pratique pour gérer le disque et avoir des informations à partir de l’application dédiée sur smartphone et tablette. La bonne nouvelle, c’est que l’on peut aussi ouvrir les fichiers RAW à partir de l’application.

S’assurer d’avoir un SSD, c’est aussi avoir un gage de qualité et de robustesse par rapport à un disque dur classique.

Cependant, il y a toujours un mais… Le premier inconvénient est sa taille, il est assez encombrant et lourd. En effet, il contient la batterie et les différentes connectiques, c’est un gros disque dur qui pèse 440g. Le deuxième, d’après les derniers avis, est le Wifi et les copies depuis la carte SD qui sont assez lents, il n’a pas convaincu les critiques.

Il faut savoir que ce disque va copier tout ce qui se trouve dans la carte-mémoire, y compris les fichiers déjà transférés les jours précédents. Pour éviter cela, il faut se munir de l’application mobile et activer la fonction qui ne copie pas les fichiers déjà présents sur le disque dur. Cela va se révéler pratique.

Comme vous pouvez le voir, le concept est bien, mais il manque de la praticité pour moi et je me suis rendu compte que ce moyen de stockage ne m’allait pas personnellement, je ne voulais pas passer par le Wifi pour consulter mes photos. D’autant plus, pour 250Go, il faut compter à peu près 250€, ce qui fait cher pour le peu d’espace.

Pour conclure sur ce disque dur, si vous voulez voyager sans ordinateur et sans tablette, juste avec un smartphone pour ouvrir l’application, c’est ce disque qu’il vous faut. A chaque fin de journée, copiez toutes vos photos et vidéos en un seul endroit.

Un HUB Wifi ?

J’ai continué mes recherches et je suis tombé sur le RavPower FileHub. Son rôle est tout simple, permettre de brancher un disque dur grâce à son port USB et une carte sur le lecteur de carte SD de l’autre, en appuyant sur le bouton « Copy », il fait une sauvegarde intégrale de la carte SD sur le disque dur.

Le gros souci, c’est qu’il ne sait pas gérer les doublons et on risque de se retrouver avec plusieurs copies de nos fichiers. C’est vraiment dommage car sur le papier, le concept est bien. Il est pourvu d’un module Wifi, ce qui permet la lecture des fichiers présents dans le disque dur et les différents périphériques qui y sont branchés à partir d’un smartphone ou tablette. On peut même, à partir d’un câble RJ45 branché sur une prise internet, transformer le module en routeur Wifi. Pratique dans les endroits où il n’y pas le Wifi, mais je ne pense pas en avoir l’utilité un jour.

Son atout, c’est son prix, à moins de 48€, ça peut être un bon compagnon de voyage. Mais vous l’aurez compris, il faut ajouter un disque dur en plus. il n’est pas complet.

En résumé, c’est un My Passport Wireless SSD sans disque dur. J’ai donc abandonné l’idée.

SanDisk Extreme Portable

Je suis reparti à zéro. En clair, ce que je voulais, c’était un SSD fiable et robuste. Pour cela, le SanDisk Extreme Portable fait très bien l’affaire. C’est un disque de la taille d’un gros porte-clé ! C’est le cas de le dire, la première fois que je l’ai tenu en main, j’ai vraiment cru à un simple porte-clé, mais derrière cette petite taille, se cache 500Go de stockage (existe aussi en 250Go, 1To ou bien 2To). A ce moment là, j’ai trouvé le compagnon parfait pour mes données !

Puisque je voyage toujours avec ma tablette, il suffisait de trouver un adaptateur qui possède une connectique USB et un lecteur de carte SD et le tour est joué.

Je l’ai trouvé avec le HUB adaptateur USB-C UGreen compatible avec ma tablette iPad Air 4. Le tout fonctionne très bien.

L’adapteur possède 3 ports USB 3.0, deux lecteurs Micro SD et SD et même un port HDMI pour pouvoir connecter la tablette à un écran. C’est toujours mieux quand on a envie de partager nos vidéos ou photos à des amis. Il est vraiment génial.

Pour mes besoins, cela me suffit amplement. Niveau prix, le tout équivaut à un total de 116€ (l’adaptateur vaut 25,99€ et le SSD de 500Go 89,99€).

Sachant que si vous avez un smartphone assez récent, l’adaptateur peut être compatible avec et vous pouvez faire les sauvegardes directement depuis le smartphone, pas besoin de tablette. Il faut juste s’assurer de la compatibilité. Malheureusement, le mien date de 2016 et cela ne fonctionne pas… Dommage.

Revenons au SanDisk extreme, il est super rapide et il répond très bien aux besoins de transfert des photos de plus en plus gourmandes en espace de stockage. Il est aussi résistant aux chocs jusqu’à 2m et aux poussières, il est donc parfait pour les voyageurs et on peut se déplacer avec sans problème, il ne pèse que 40g !
L’avantage que je trouve vraiment pratique c’est son cordon USB-C – USB-C, je peux le connecter à ma tablette directement. Si on a envie de le connecter à un ordinateur, je peux utiliser l’adapteur USB-A livré avec.

Avec ce matériel, j’ai créé un processus de sauvegarde des photos et vidéos de la journée, c’est la routine à respecter après chaque fin de journée.

Mon setup de voyage

Je connecte l’adaptateur UGreen sur la tablette, puis je connecte le SSD. Je crée ensuite le dossier correspondant au voyage actuel, à l’intérieur de ce dossier, je crée un dossier correspondant à chaque appareil que j’utilise, à savoir mon appareil photo, le drone et la GoPro.
Je connecte les cartes mémoires correspondantes et je fais un simple copier-coller de la carte vers le SSD dans le dossier spécifié. Il n’y rien de plus simple et cela prend moins de 5 minutes.

Je m’assure ainsi que j’ai une double sauvegarde de ma journée, une dans les cartes mémoires et l’autre dans le SSD, nous voilà l’esprit tranquille.

L’ autre avantage de cette technique, c’est la capacité de pouvoir publier les photos de la journée directement sur les réseaux sociaux ou bien réaliser un court film sur une application d’édition de vidéos comme je le fais souvent avec mes vidéos de drone.

Pour conclure l’article, cette dernière méthode me convient parfaitement, mais il se peut qu’elle ne vous convienne pas pour vous, vous pouvez vous en servir comme base pour créer la vôtre. Ou peut-être que vous avez déjà une technique qui fonctionne bien, n’hésitez pas à la partager dans ce cas, un retour d’expérience est toujours enrichissant 🙂

Pour vous faire gagner du temps, voici les liens pour les différents produits cités dans cet article :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :