Nous avons marché sur un glacier au Canada

Nous étions sur l’Icefields Parkway, qualifiée comme l’une des plus belles routes du monde, rien que ça. Cette route, qui relie Banff à Jasper, regroupe tout ce qu’il faut pour en prendre plein les yeux : des paysages à couper le souffle, de larges vallées, des sommets dépassant les 3500 mètres d’altitude, des chutes d’eau et des glaciers, beaucoup de glaciers !

Route 93 Icefields Parkway

D’ailleurs, les glaciers sont la raison de notre venue sur l’Icefields Parkway. La veille, nous avions parcouru la randonnée Parker Ridge (plus de 5 kilomètres et 200 mètres de dénivelé), cette dernière fait traverser la zone sub-alpine vers la zone alpine jusqu’à mener vers un point de vue dirigé vers le glacier Saskatchewan.

Parker Ridge

Ce glacier est un des bras du champ de glace qui s’appelle Columbia Icefield, celui-ci atteint une surface de 325km² et une épaisseur pouvant aller jusqu’à 365 mètres.

Au fur et à mesure du temps et des couches de neige, le champ de glace bouge et donne naissance à huit grands glaciers qui descendent vers la vallée. Les chutes de neige peuvent être impressionnantes, à titre d’exemple, il peut tomber jusqu’à 8 mètres de neige sur le Parker Ridge. Ces chutes de neiges alimentent les glaciers mais ce n’est plus suffisant pour garder leur aspect actuel, ils reculent de plus en plus depuis une trentaine d’années et sont voués à disparaître.

Glacier Saskatchewan

Le Parker Ridge est une bonne entrée en matière pour notre exploration du lendemain.

En effet, nous avions prévu de marcher sur le glacier Athabasca accompagné d’un guide, un des glaciers émanant du champ de glace de Columbia. A savoir, vous ne pouvez pas vous en approcher sans être accompagné d’une personne qualifiée, encore moins marcher sur le glacier. Il existe de nombreuses crevasses qui peuvent avaler une personne, malheureusement, il se peut que la victime ne soit retrouvée que des années plus tard quand elle sera rejetée par le glacier.

Glacier Athabasca

Passage obligé avant de commencer : signer une décharge de responsabilité comme quoi on comprend les risques et que l’on s’engage à respecter les consignes, ne soyez pas surpris si vous avez prévu de faire la même chose.

Nous avions pris un guide chez Ice Walks, ils proposent des guides pour des demi-journées à des journées entières. Nous avions pris la demi-journée avec une marche de 5km sur le glacier pour un dénivelé de 200 mètres. Il faut compter à peu près 3 heures de marche, le début est raide ensuite la pente s’adoucit.

Concernant le prix, nous en avions eu pour 230$ canadiens pour deux, le prix comprend le guide, les crampons et éventuellement des gants, bonnets, chaussures, surpantalons si le guide juge que vous n’êtes pas assez équipés. En effet, on est à 2000 mètres d’altitude ici, le vent glacial reste un danger omniprésent. Une paire de lunettes de soleil est également obligatoire, la réverbération sur la glace est dangereuse pour les yeux.

Le rendez-vous avec notre guide se fait sur le parking situé à environ un kilomètre du glacier, il ne faut pas confondre avec le grand parking du Columbia Icefield Glacier Discovery Centre situé à l’opposé de la route. Ce dernier est un très grand complexe où vous pouvez trouver des restaurants, des cafés et un musée. Vous pouvez même réserver un bus spécial qui vous mènera sur le glacier si vous ne voulez pas faire la randonnée.

Personnellement, je n’ai pas aimé voir les très gros véhicules rouler sur le glacier, cela casse un peu l’effet authentique de l’aventure, surtout en période où le glacier perd une énorme partie de sa surface à cause du réchauffement climatique.

Dès notre arrivée au pied du glacier, après une petite marche d’une vingtaine de minutes, il était temps de chausser les crampons, sans eux, impossible de tenir sur la glace.

Nous voilà à présent sur le glacier, une immense aire blanche quasi lunaire qui nous accueille. Mais contrairement à la lune, le glacier est vivant, on ne peut pas s’en apercevoir, mais il bouge, il crée des crevasses, renferme d’autres, il avance et puis arrivé en bas, il fond.

Avec notre guide, Tamara, nous explorions la zone à la recherche de crevasses et de choses intéressantes à voir. Mais rien que le fait d’être là est déjà une belle reconnaissance de la diversité de la nature.

Voici la raison pour laquelle nous devions suivre absolument les pas de Tamara, les crevasses sont partout ! D’après ses dires, il y a des corps qui ont été retrouvés à la base du glacier, tomber dedans est un voyage sans retour, la prudence est de mise.

La photo ci-dessus nous montre la raison pour laquelle on nous avait fait signer une clause de non responsabilité. C’était impressionnant à voir !

Les mouvements du glacier, ajoutés à l’érosion par l’eau nous avaient donné le droit à de belles formations.

Pour créer un glacier, il faut que les chutes de neige soient plus importantes que la fonte des glaces, malheureusement, malgré les fortes chutes de neiges dans la région en hiver, cela n’est plus suffisant pour maintenir le volume du glacier qui perd peu à peu du terrain à cause du réchauffement climatique.

Comme nous pouvons le voir sur la photo ci-dessous, en 2006, le glacier s’arrêtait à cet endroit. On peut voir aujourd’hui en 2022 qu’il continue une course sans fin vers sa disparition.

De retour au parking, nous profitions encore de la vue vers le glacier mais aussi des montagnes aux alentours comme le Mont Athabasca (3491 m).

Ensuite, nous reprenions la route pour explorer l’Icefields Parkway. Ce n’est pas pour rien que ce dernier est connu du monde entier. Vous pouvez réserver une journée entière rien que pour rouler sur cette route, c’est un réel plaisir de rouler ici. Nous étions tout simplement dans un paysage qui nous dépasse par sa grandeur, à chaque montée, à chaque virage, de nouvelles montagnes, de nouvelles cascades, de nouveaux lacs, de nouvelles rivières ou des nouveaux glaciers nous surprennent, c’est tout bonnement fantastique.

Comme nous l’avions fait, je vous conseille de vous arrêter pour prendre le temps de découvrir ces paysages.

Arrêtez-vous pour observer ces énormes glaciers.

Ou bien ces montagnes qui dépassent les 3000 mètres d’altitude.

Tangle Creek

Ou pour observer et remonter la Tangle Creek, un joli enchaînement de cascades situé au bord de la route.

Tangle Creek

Ou encore pour profiter de la Endless Chain.

Endless Chain

Et enfin, vous pouvez profiter de ce ruisseau qui descend tout droit des glaciers dans la vallée de Sunwapta.

Vallée Sunwapta

Pour finir, je n’ai pas du tout parlé du fameux Glacier Skywalk, une immense structure en métal en verre construite à flanc de falaise et dominant la vallée Sunwapta à 280 mètres de hauteur. Nous ne l’avions pas fait car nous trouvions qu’elle était trop touristique, il y avait trop de monde, l’entrée est trop chère pour ce que c’était et il fallait prendre une navette pour y aller. Cela faisait trop artificiel et ne nous avait pas tout tentés.

Nous avions préféré prendre notre temps pour faire de nombreux arrêts pour observer les zones peu peuplées. D’ailleurs, si vous souhaitez vous arrêter plusieurs fois sur la route, je vous conseille de faire la route du sens Jasper vers Banff, il sera plus facile de vous arrêter sur les nombreux parkings à disposition des voitures.

La petite astuce pour ne pas faire la route entre Jasper et Banff en une seule journée et prendre son temps, c’est de dormir à mi-chemin pour pouvoir profiter des nombreuses curiosité de l’Icefields Parkway : Sunwapta Falls, Mistaya Canyon, Peyto Lake et Athabasca Falls. Lors de notre voyage, nous avions pris deux nuits au Sunwapta Falls Rocky Mountain Lodge, ce lodge est situé directement sur la route 93, cela nous permettait de ne pas perdre de temps et d’être tout de suite sur la route prêts à explorer les environs.

Mais attention, bon à savoir, il n’existe qu’une seule station d’essence sur l’Icefields Parkway, elle est située au niveau du Crossing Resort, prévoyez votre itinéraire en prenant en compte cette particularité.

Un commentaire sur “Nous avons marché sur un glacier au Canada

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :